Hommage à Godelieve Van Overmeire

Godelieve Van Overmeire

Godelieve Van Overmeire, née en 1935 en Belgique est décédée ce 31 mars 2021 à Saint-Honoré-les-Bains (France).

Néerlandophone, parfaite bilingue en français, Godelieve avait une affinité pour les langues tel l’anglais et l’espagnol. Institutrice de formation, elle s’intéressait à tout. Elle fut en poste au Congo durant de nombreuses années.

Elle remplaça Jean-Luc Vertongen comme responsable du réseau d’enquêtes de la SOBEPSà la mi-1993 et acheva son mandat en 1995. Cet intérêt pour l’ufologie, elle le devait à son immense curiosité, probablement éveillée par ses propres observations durant la vague belge, car auparavant Godelieve n’était pas connue dans le milieu ufologique belge.

Attachée au détail, avide de précisions, elle se penchera sur plusieurs affaires dont celle de Quaregnon (atterrissage avec traces) le 24/05/1974. Mais elle se fera connaître surtout en 2000, par son travail de bénédictin sur les lettres ummites où elle crut déceler une ressemblance avec le Mandarin. Enfin, elle proposa également un catalogue mondial historique des cas de -480 à l’an 2000.

Ceux qui ont rencontré et côtoyé Godelieve soulignent sa particulière gentillesse et son grand sens de l’humour.