Le Comité Belge d'Etude des Phénomènes Spatiaux


    Le COBEPS (Comité Belge d'Etude des Phénomènes Spatiaux) est une association de fait, apolitique. Elle assure la continuité de certaines des activités de la SOBEPS. La dénomination COBEPS n'est certes pas fortuite car la démarche de base reste la même que celle de SOBEPS, c'est-à-dire l'approche technique et scientifique du phénomène OVNI sans a priori sur sa nature et son origine.
    Le COBEPS :

      - mène des enquêtes de terrain sur les observations d'OVNI à Bruxelles et en Wallonie,

      - réalise des études à propos du phénomène ovni,

      - contribue à l'information du grand public, des autorités et des chercheurs en diffusant le résultat de ses travaux.

    Le COBEPS est constitué de bénévoles et apprécie toute l'aide que vous pourriez lui apporter.

Que sont les OVNI et pourquoi s'y intéresser ?

Les OVNI sont des objets aériens ou des phénomènes lumineux non identifiés par les témoins au moment de leur observation et qui le restent ensuite sur base des témoignages circonstanciés et d'une étude approfondie menée par des enquêteurs, des techniciens et des scientifiques aptes à les identifier.

Depuis plus de 60 ans, des centaines de milliers de personnes à travers le monde, dont beaucoup sont particulièrement crédibles, ont rapporté leurs observations. Il existe, corrélés à des témoignages, des traces physiques de la présence de ces objets dans notre environnement et des relevés de leur déplacement sur des radars. Ainsi, à défaut de preuves scientifiques de l'existence des OVNI, il en existe de nature testimoniale que plus d'un tribunal recevrait sans problème.

Les phénomènes qui, après enquête, sont classés OVNI présentent des caractéristiques communes originales. En effet, dès 1955, dans son rapport à l'US Air Force, sur base de l'analyse statistique de 3201 rapports d'enquêtes, le célèbre institut américain de recherche Batelle démontrait que pour 5 paramètres (couleur, durée de l'observation, nombre, forme, vitesse) sur 6, la probabilité de similitude entre non identifiés et identifiés était inférieure à 1% et donc très faible. Par contre, pour la luminosité, la probabilité de similitude dépassait largement 5%, seuil au delà duquel la signification statistique n'est pas établie. En enlevant les phénomènes astronomiques facilement identifiables, la probabilité dépassait 5% également pour le critère couleur. Il restait encore 4 critères (durée de l'observation, nombre, forme et vitesse) qui montraient clairement une différence très significative entre le groupe des objets identifiés et des non identifiés. Aujourd'hui encore, les OVNI constituent une énigme scientifique non résolue qui devrait stimuler la curiosité des chercheurs.

Même si les OVNI n'étaient pas des objets nouveaux mais une somme de méprises et de mauvaises interprétations, le phénomène OVNI constituerait en lui-même un objet d'étude passionnant au niveau sociologique. Ainsi, le phénomène OVNI, dans son ensemble, est défini comme un système complexe d'interactions entre les témoins, les enquêteurs, leurs structures d'enquêtes et les différentes composantes de la société. Ces différentes interactions ont été stimulées par l'observation d'OVNI et de leurs éventuelles actions sur les témoins et l'environnement.

L'approche du COBEPS

Le COBEPS est composé de bénévoles qui partagent l'objectif d'étudier le phénomène OVNI de la manière la plus objective possible et sans a priori. Le comité est apolitique et ne propage aucune croyance. Ainsi, chacun de ses membres est libre d'interpréter le phénomène OVNI selon ses propres convictions et elles n'engagent que lui. Le COBEPS ne défend aucun dogme et ne demande pas à ses membres de « croire en l'origine extraterrestre des OVNI » mais d'étudier et de se renseigner sur l'ampleur du phénomène en Belgique et dans le Monde. Bien que l'ufologie ne soit pas une science, le COBEPS a la volonté d'appliquer des méthodes scientifiques.

Méthodologie

Le but ultime du COBEPS est de fournir des données de qualité à la recherche et de contribuer de cette façon à l'étude objective du phénomène et si possible à une interprétation justifiée de l'observation. Le COBEPS collecte, reçoit et trie des notifications d'OVNI provenant de différentes sources (E-mail, blogs et sites Internet, bouche à oreille, presse...). Il effectue, selon l'intérêt du cas ou la qualité des témoins, grâce au travail de ses collaborateurs bénévoles, des enquêtes sur le terrain. Ses responsables estiment qu'il est primordial d'effectuer ce travail d'enquête de manière directe auprès des témoins, le plus rapidement possible après les faits et dans les circonstances de l'observation. Les enquêteurs constituent ensuite sur cette base des dossiers et des rapports d'enquêtes détaillés et fidèles à l'observation. Les rapports, répondant à un schéma normalisé, contiennent les faits, leur contexte et une tentative d'interprétation par les enquêteurs.

Les rapports d'enquêtes sont discutés et commentés au sein du COBEPS. Cette méthode permet la formation continue des enquêteurs. Ensuite, en respectant les souhaits des témoins, des comptes-rendus d'enquêtes reprenant les principales informations des rapports sont diffusés sur le site du COBEPS. Les informations récoltées ainsi traitées sont conservées chez les enquêteurs et centralisées auprès de Patrick Ferryn qui dispose également des archives de la SOBEPS.

Collaborateurs - multidisciplinarité

La récolte d'information sur le phénomène OVNI ainsi que les enquêtes sur le terrain, l'analyse des observations et la rédaction des rapports d'enquête impliquent la disponibilité de nombreux enquêteurs. Le phénomène OVNI est complexe et une observation peut être enquêtée sous divers angles complémentaires (physique, chimie, environnement, astronomie, sociologie, psychologie...). Les enquêtes constituent des défis et des questionnements permanents un peu à la façon d'un travail d'instruction judiciaire. Dans le but de recueillir les meilleures informations, afin de mieux appréhender et comprendre le phénomène OVNI, les collaborateurs du COBEPS privilégient la multidisciplinarité. Différents experts sont par exemple sollicités par les enquêteurs selon leurs compétences lors des réunions consacrées aux enquêtes ou par contacts informels. La participation concrète de chercheurs de toutes disciplines à ce travail d'enquête permet en outre à ceux-ci de se rendre compte de la qualité du travail réalisé et de l'importance de l'enjeu scientifique. Cette même multidisciplinarité est requise pour l'analyse des cas et la recherche autour du phénomène OVNI.

La recherche sur les OVNI s'inscrit aussi dans la mouvance des nouvelles recherches sur les exoplanètes, sur la possibilité de vie sur ces planètes (exobiologie) ainsi que sur la recherche de signaux produits par des organismes vivants et pensants provenant d'autres systèmes stellaires (SETI).

Pour remplir ces différentes missions d'enquête et de recherche le COBEPS souhaite accueillir des collaborateurs de diverses compétences. Chacun est libre d'offrir ses services selon ses disponibilités.

Structure



Rapports d'activités

LE COBEPS existe formellement depuis 2008 mais se structure réellement en fin 2010, début 2011. Le premier rapport d'activités porte sur l'année 2011. Il explique l'historique du COBEPS.